Dans la nuit du 27 au 28 août 1944, il y a 70 ans,  disparaissaient aux Grésillons  

René et Robert TISSIER

Photo tirée du livre "Carrières-sous-Poissy Rues & Chemins"

C.E.H.A. - 2008

Le 27 août 1944, le maire de Carrières, Paul-Denis HUET, reçut un ordre du commandement allemand: tous les habitants devraient avoir évacué la commune le lendemain matin avant six heures. Quiconque resterait risquerait d'être fusillé. Les Américains occupaient Poissy, et les Allemands s'étaient rendu compte que des résistants renseignaient les Américains depuis Carrières; certains faisaient même des allers-retours entre Carrières et Poissy.

Aux Grésillons, la famille TISSIER devait aussi partir. 

Les évènements qui suivirent ont été relatés dans la revue CHRONOS n°22 (automne 1990) du C.E.H.A. (Voir documents ci-dessous).

Cliquer sur les documents pour les agrandir.

Chronos n°22 - automne 1990 - C.E.H.A.

Quand Carrières et Chanteloup furent libérés, le maire de Chanteloup interdit néanmoins aux habitants de sortir des carrières souterraines (carrières de gypse) où ils s'étaient réfugiés. Il voulait auparavant être sûr que la population ne coure plus aucun risque. Il envoya un petit nombre d'hommes (dont Alexandre HONORÉ) en éclaireurs, pour éviter le pillage. Le jeudi, les Carriérois (réfugiés à Chanteloup et à Menucourt) purent rentrer chez eux.

Après avoir été exposés à la mairie, les corps de Robert et de René TISSIER furent inhumés le vendredi 1er septembre dans le cimetière de Carrières en présence d'une foule énorme.

Discours de Paul-Denis HUET, maire de Carrières-sous-Poissy

Chronos n°22 - automne 1990 - C.E.H.A.

Le 4 novembre 1944, le conseil municipal décida de donner le nom de "Frères Tissier" à la rue Pasteur aux Grésillons. Elle fut officiellement inaugurée le 26 août 1945. 

Les monuments à la mémoire des frères TISSIER aux Grésillons et la rue qui porte leur nom.  (Photo Ph. HONORÉ)

Le monument aux morts de la commune.

Sources: témoignage de Joseph HONORÉ; extraits des registres d'état civil de la commune de Carrières-sous-Poissy; livres "Carrières-sous-Poissy Autrefois" (C.E.H.A. - 1983) et "Carrières-sous-Poissy Rues & Chemins" (C.E.H.A. - 2008); revue Chronos n°22 (automne 1990 - C.E.H.A.).

© Philippe HONORÉ - août 2014 - Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

RETOUR ACCUEIL